Compétitivité économique à la française : le fantasme de la confiance !

AQUILA EYES - Novembre 2020

Bonjour,

Au cours du mois d’octobre, notre petite équipe a entamé une enquête auprès de dirigeants en France concernant leur compétitivité.

Dans ce contexte implacable d’affaires où la survie politique et sanitaire, est devenue une question de survie économique, il nous est apparu qu’il y avait un décalage significatif entre les paroles et les actes à l’échelle locale (ou micro-économique).

Nos actions professionnelles nous ont permis d’aborder autant de dossiers provenant d’Italie, du Maroc, dans certaines mesures de Chine, de Suisse ou encore du Royaume-Uni, et nous avons également essayé d’approcher les entrepreneurs français.

Face à la difficulté de faire comprendre nos apports opérationnels et offres en France en matière de compétitivité, de guerre économique, donc les nouvelles pratiques d’affaires que nous avons repris de l’étranger, nous avons décidé d’écouter.

Ecouter et analyser. Les résultats obtenus sont tout à fait surprenants et nous ont amené à étendre l’enquête à d’autres groupes d’individus auxquels nous n’aurions pas nécessairement songé au départ.

Aussi, je vous propose ici de découvrir les deux premières parties de cette analyse que nous souhaitons rendre public.

Lockdown, Part 2 : Réalité et Mythe de la résilience

On y est. On a réussi à faire un acte collectif pendant plusieurs mois. On a réussi à entretenir et redévelopper la contamination de Covid-19 tout en nuisant à nos affaires ! Collectivement ! Et ce n’est pas pour entrer dans un monde d’après hypothétiquement meilleur, comme le colportaient idéologues et sachants, bien diplômés, bien instruits, bien médiatisés et bien asservis.

Mais il semblerait que ce ne soit pas le plus grave, finalement. En fait, il y a quelque chose de peut-être plus dramatique dans tout ça : l’attentisme !

L’autodéfense économique : une faille durable, pourtant facile à colmater !

A la question de notre enquête “Est-ce que vous pensez que le marché français est suffisamment stable et réactif pour permettre à votre entreprise de se développer ?” Nous avons reçu des réponses presque univoques concernant la stabilité de l’économie française, mais son absence de réactivité, pourtant nécessaire. Bien sûr, il s’agissait d’une question contradictoire, à double tranchant. Dans cet article nous allons évoquer un cas de figure permettant de révéler comment se pratiquent la compétitivité dans la culture anglo-saxonne et les failles à colmater dans l’approche européenne.

Lorsque vous aurez pris connaissance de ces éléments, vous conviendrez certainement qu’il n’y a finalement pas de problème mais principalement des solutions. La première d’entre elle étant un certain courage, une volonté, un engagement. Pourquoi ? Pour construire la confiance qui se fonde sur l’écoute et l’observation. C’est un gros mot, en France, la confiance. Pour faire confiance, il faut s’ouvrir à l’autre, il faut être curieux, il faut comprendre le human-to-human et pas raisonner exclusivement en client-fournisseur. C’est le principal défi individuel et collectif.

Nous sommes convaincus qu’il n’y a pas de fatalité mais qu’il est nécessaire de s’adapter à ces changements. Nous reviendrons dans les prochains sujets sur le rapport Gauvain qui est sans doute la pierre angulaire de toute la réflexion stratégique de la Maison France, posant le constat des vulnérabilités économiques.

D’ici là, nous espérons que votre confinement se déroule pour le mieux et que vos familles conservent morale et santé !

A bientôt

L’équipe AQUILA ADVANCED