Reprise en K : entre dette publique et compétitivité à long terme

AQUILA EYES - Hivers 2021

Chers lecteurs et lectrices,

Dans cette newsletter, je vous propose de découvrir notre dossier sur la Reprise en K qui se fait maintenant sentir dans l’économie française : rivalité exacerbée entre entreprise européenne, secteurs privilégiés, chute de 10% des exports en 1 an (et ça continue !), plans de licenciement, influences étrangères et pillage des fleurons ou des potentiels économiques…

Ces éléments sont à la fois des clés de lecture et de bonnes pratiques que nous vous invitons à intégrer dans vos décisions. Tous ces éléments sont employés par nos clients (dans une version personnalisée, bien sûr !) et les bienfaits se font rapidement sentir dans les négociations en cours mais aussi dans les opérations à moyen et long termes.

Nous espérons donc que ces éléments vous permettront aussi d’ouvrir de nouvelles voies, surtout dans ce monde nouveau :

Je termine cette newsletter saisonnière pour vous informer que nous recherchons aujourd’hui des entreprises ayant vocation à s’inscrire dans les plans de France Relance, c’est à dire des entreprises à mission économiquement viable capable de s’inscrire dans un déploiement international.

Nos activités et nos actions ayant aujourd’hui démontré leur qualité, nous allons fonder un réseau de société nous permettant de travailler avec un ancrage solide sur la France (Paris), la Suisse (Genève) ainsi que l’Italie (2021-Q4). Il est possible que nous puissions créer une synergie autour de vos produits et services qui soit profitable.

Si vous souhaitez nous parler de vos activités, je vous propose de prendre contact sur LinkedIn.

Bien à vous
Olivier Queval Bourgeois
Advisor associate

Compétitivité économique à la française : le fantasme de la confiance !

AQUILA EYES - Novembre 2020

Bonjour,

Au cours du mois d’octobre, notre petite équipe a entamé une enquête auprès de dirigeants en France concernant leur compétitivité.

Dans ce contexte implacable d’affaires où la survie politique et sanitaire, est devenue une question de survie économique, il nous est apparu qu’il y avait un décalage significatif entre les paroles et les actes à l’échelle locale (ou micro-économique).

Nos actions professionnelles nous ont permis d’aborder autant de dossiers provenant d’Italie, du Maroc, dans certaines mesures de Chine, de Suisse ou encore du Royaume-Uni, et nous avons également essayé d’approcher les entrepreneurs français.

Face à la difficulté de faire comprendre nos apports opérationnels et offres en France en matière de compétitivité, de guerre économique, donc les nouvelles pratiques d’affaires que nous avons repris de l’étranger, nous avons décidé d’écouter.

Ecouter et analyser. Les résultats obtenus sont tout à fait surprenants et nous ont amené à étendre l’enquête à d’autres groupes d’individus auxquels nous n’aurions pas nécessairement songé au départ.

Aussi, je vous propose ici de découvrir les deux premières parties de cette analyse que nous souhaitons rendre public.

Lockdown, Part 2 : Réalité et Mythe de la résilience

On y est. On a réussi à faire un acte collectif pendant plusieurs mois. On a réussi à entretenir et redévelopper la contamination de Covid-19 tout en nuisant à nos affaires ! Collectivement ! Et ce n’est pas pour entrer dans un monde d’après hypothétiquement meilleur, comme le colportaient idéologues et sachants, bien diplômés, bien instruits, bien médiatisés et bien asservis.

Mais il semblerait que ce ne soit pas le plus grave, finalement. En fait, il y a quelque chose de peut-être plus dramatique dans tout ça : l’attentisme !

L’autodéfense économique : une faille durable, pourtant facile à colmater !

A la question de notre enquête “Est-ce que vous pensez que le marché français est suffisamment stable et réactif pour permettre à votre entreprise de se développer ?” Nous avons reçu des réponses presque univoques concernant la stabilité de l’économie française, mais son absence de réactivité, pourtant nécessaire. Bien sûr, il s’agissait d’une question contradictoire, à double tranchant. Dans cet article nous allons évoquer un cas de figure permettant de révéler comment se pratiquent la compétitivité dans la culture anglo-saxonne et les failles à colmater dans l’approche européenne.

Lorsque vous aurez pris connaissance de ces éléments, vous conviendrez certainement qu’il n’y a finalement pas de problème mais principalement des solutions. La première d’entre elle étant un certain courage, une volonté, un engagement. Pourquoi ? Pour construire la confiance qui se fonde sur l’écoute et l’observation. C’est un gros mot, en France, la confiance. Pour faire confiance, il faut s’ouvrir à l’autre, il faut être curieux, il faut comprendre le human-to-human et pas raisonner exclusivement en client-fournisseur. C’est le principal défi individuel et collectif.

Nous sommes convaincus qu’il n’y a pas de fatalité mais qu’il est nécessaire de s’adapter à ces changements. Nous reviendrons dans les prochains sujets sur le rapport Gauvain qui est sans doute la pierre angulaire de toute la réflexion stratégique de la Maison France, posant le constat des vulnérabilités économiques.

D’ici là, nous espérons que votre confinement se déroule pour le mieux et que vos familles conservent morale et santé !

A bientôt

L’équipe AQUILA ADVANCED

Chaud et froid pour la rentrée business !

AQUILA EYES - Septembre 2020

Bonjour à tous,

Cette rentrée avait quelque chose de bizarre. L’activité a repris à plein régime (en apparence) après une pause estivale faisant suite… au confinement. Ensuite, la Guerre froide 2.0 est partout annoncée et structurée par les politiques et acteurs publics, si on fait abstraction des pseudos débats identitaires et querelles de clochers idéologiques de tous bords.

Enfin, à peine au bout d’un mois, la menace plane d’un nouveau confinement en raison d’une deuxième vague de la pandémie qui touche la France… mais pas l’Italie (cette dernière ayant préféré considérer que la première vague n’était toujours pas terminée -> CQFD ??).

En bref, on souffle le Chaud et Froid, un peu comme si un déni massif s’imposait et plutôt que de tirer intelligemment les conclusions de la Crise pour rebondir. On accentue le déni. La résilience, le grand mot clé, il y a quelques mois, relève finalement de l’esbroufe car le travail fut fait à moitié.

Voici d’ailleurs une petite analyse sur la manière dont la communication publique entretien quelque peu ces illusions, tout en jouant admirablement sa partie pour défendre ses intérêts propres : “Cachez ces chiffres que je ne saurais voir” ou les Deux France.

On dirait vraiment que le business en France a peur de demain. Et vous, avez-vous peur de demain ?

Cet été, les affaires changent de visages !

AQUILA ADVANCED - Juillet 2020

Bonjour cher abonné,

Ce sera la dernière newsletter avant une période de repos qui nous conduira à reprendre la veille, le suivi et la détection d’opportunités en Septembre. La crise Covid-19 a eu quelques effets positifs et accélérés aussi les changements structurels tant locaux, pays par pays, que sur des approches plus vaste et macro, géo-stratégie.

Pour cette newsletter, je vous propose de découvrir un dossier de fond qui fut diffusé également chez notre partenaire VEILLE MAG concernant la Résilience par le capitalisme de prédation.

Devenir offensif dans son business, être capable de se maintenir et d’évoluer en adoptant les nouveaux usages ce n’est pas très compliqué. Et nous proposons ici quatre fiches pour introduire ces pratiques facilement :

- La Résilience du capitalisme de prédation
- Souverain en sa propre maison, incertain en son pays
- Le leadership vertueux de la prédation
- Financier n’est pas flambeur, ni consommateur

Nous avons également analysé différents aspects clés concernant l’Europe, ses innovations et ses développements économiques, notamment concernant le Tourisme et la FinTech :

- Arnaud Cabal : Regard sur le rebond par le numérique, au sens large et plus spécifiquement dans le secteur touristique
- Wirecard : La Due Diligence 2.0 est elle à inventer afin d’éviter le détournement de nos innovations européennes ?

Enfin, la Chine est l’objet de toutes les questions, de beaucoup d’incompréhension, donc nous avons également réalisé des articles majeurs traitant de sa culture ainsi que de ses changements de fond, notamment en ce qui concernant Hong Kong et le développement de la doctrine financière chinoise :

- Guillaume Bonadei : Parcours d’un biz dev spécialisé dans les relations France-Chine
- Hong Kong, Cryptomonnaie : de l’usage et de la puissance (partie 1)
- Hong Kong, Cryptomonnaie : de l’usage de la puissance (à paraître sur Finance Mag)

Je vous souhaite à tous un très bon été et vous donne rendez-vous à la rentrée !

Olivier Queval-Bourgeois
Business Dev Advisor @ AQUILA ADVANCED

Résilience : quelles astuces pour rebondir ?

AQUILA Eyes - Mai 2020

Bonjour cher lecteur,

Ce mois-ci, en cette période de dé-confinement, je vous proposerais de découvrir un article assez simple. La ligne que nous avons poursuivi durant son élaboration consistait à chercher « comment rebondir » ?

La notion de rebond est centrale. Certains parleront de pivot. D’autres aborderont les fusions-acquisitions. Dans le pire des cas, on parlera de liquidation.

Plus qu’un choc, c’est une transformation de fond. Par notre expérience et nos relations professionnelles, passées et présentes, nous avons développé un regard différent et optimiste, fondé sur le pragmatisme et l’opérationnel. Aussi, cet écrit s’éloigne des mouvements idéologiques et du déni pour s’intéresser à “comment rebondir” ?

Nous profitons également de cet e-mail pour vous annoncer que des dossiers sont en cours de constitution et seront diffusés ces prochaines semaines par nos partenaires de la presse spécialisée. Nous réaliserons aussi certainement des conférences adaptées.

En bref, le planning et les liens vous seront communiqué très vite. Nous pensons que cette période exceptionnelle peut être une chance, à condition de mobiliser l’intelligence collective et d’entrer dans cette effervescence. Ces productions écrites et audiovisuelles sont une forme de contribution à ce besoin sociéta. Nous espérons avoir prochainement le loisir d’échanger avec vous sur ces aspects afin d’apporter des solutions concrètes à la résilience et au développement des affaires.

En attendant, voici déjà les bases de solutions pour rebondir efficacement, identifier les nouvelles opportunités et profiter de la crise : https://www.linkedin.com/pulse/r%C3%A9silience-%C3%A9conomique-quelles-astuces-pour-relancer-queval-bourgeois/

Résilience économique : quelles astuces pour relancer son entreprise ?

Tout le monde va de sa petite pierre sur le souverainisme, sur le fait que la société va changer, ou ne va pas changer, etc. Bon ! Tranchons vite sur le sujet : Il y a ce qui se traduit par des “mouvements de fonds” et ce qui se traduit par des “mouvements de forme”. La forme est que les entreprises sont encore là, elles ont toutes affiché leur engagement social, leur soutien aux employés, etc. L’Etat a aussi fait une grosse communication pour dire qu’il était présent. Les journaux s’en sont donnés à coeur joie de taper sur l'Exécutif et de théoriser dans tous les sens. Bref, sur la forme, nous sommes d’accord, il n’y aura pas eu de grands changements.

Sur le fond, c’est une autre histoire. Une histoire nettement plus technique et donc peu intéressante pour notre billet. Nous poserons seulement quelques questions pour orienter les recherches des plus déterminés d’entre vous, ainsi que des “axiomes” sur lesquels nous partirons pour traiter notre sujet : “les nouvelles pratiques à employer pour améliorer sa résilience économique !

Lire l’intégralité : https://www.linkedin.com/pulse/r%C3%A9silience-%C3%A9conomique-quelles-astuces-pour-relancer-queval-bourgeois/

A très vite et bonne reprise à vous,
Olivier QUEVAL-BOURGEOIS

Loading more posts…